Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les Minéraux en Lithothérapie

Publié par Frederique LONGERE

0912-AXED-Veyrier-4M-256p-1024x590.jpg

        Très souvent le matin je me réveille en me disant qu’est-ce que j’ai raté, la vie ne peut pas être aussi absurde que cela.

         Quand je regarde le monde et que j’essaie d’analyser ce qui se passe en fonction de mes connaissances du plan global, je trouve le système assez absurde.

         Comment expliquer cela sans condescendance, je n’estime pas détenir la vérité, mais pour ce que j’ai pu comprendre de notre état d’humain, je nous trouve relativement ridicule.

         Je m’explique, nous venons au monde, et de ce jour nous cherchons à être meilleurs, mais quelle est la référence de base, le Badinguet du coin ou les énarques,  notre voisin ou bien encore nos parents. On cherche toujours à être meilleur que quelqu’un ou au pire moins con qu’un autre, toujours sur une référence extérieure, et en fonction de notre propre vérité. Réussir notre vie.

         Mais il y a autant de critère de réussite qu’il y a d’êtres humains sur cette bonne vieille terre. Car ces critères sont en général faits de la main de ces mêmes Hommes. Bon, mauvais, généreux, altruiste, égoïste, vindicatif  même les textes des religions sont écrits et  interprétés  par  les Hommes  en  fonction  de  leurs critère d’éducation et de statut sociale.

         N’y aurait-il pas d’autres critères que ceux donnés par une certaine catégorie de la société qui en plus la plupart du temps vivent en dehors de cette même société. Car que l’on soit Rmiste, smicard, dirigeant ou trader, chacun son point de vue et ses désirs qui n’ont aucune fondation réelle. J’ai vu la semaine dernière le film de Klapisch « Ma part du gâteau » qui exprime pour moi  le décalage, entre deux classes sociales, très intéressant, j’ai adoré car il représente bien toute la condescendance, et aussi l’opportunisme de chacune, car ok le trader est excelament bien dépeint, mais notre chère femme de ménage ne se prive pas de profité du décalage quand on lui propose 200€ pour une journée de nounou, alors qu’elle s’est amplement renseignée, sur les tarifs en vigueur…

         Donc quel que soit notre place dans la société, nous sommes des opportunistes, quand une bonne affaire se présente nous en profitons toujours, et moi la première, j’en ai profiter pendant des années, mais toute bonne affaire est faite au dépend de celui qui en fait une mauvaise.

870687838_small.jpg

         Il y a un autre petit message dans ce film, l’individu ne prime pas sur la masse…

         J’ai choisi d’être thérapeute, peut-être par mégalo, de me dire que je peux aider les autres, parce que j’ai entrevue  d’une vérité que certain n’ont pas encore vu.

         Ce blog existe depuis le 6 décembre 2009 et mon cabinet peu de temps avant. Car j’ai quitté un travail qui me rapportait 14€ de l’heure, pour maintenant faire un travail que j’aime, sans devoir rendre de compte qu’à « moi-même », mais je n’en vie encore pas ; j’assume mes choix, je dois donc de temps en temps faire un autre job à coté, qui est loin de me permettre de vivre décemment mais qui me permet d’être libre, libre de ma vie, libre de mes choix, et j’espère un jour pouvoir vivre décemment de cette liberté, mais la liberté à également un prix….

         L’humanité vit sur ce que coûte les choses et les actes, mais partant du principe que la façon que nous avons de gérer notre argent est la représentation physique de ce notre capacité à gérer les énergies. E=mc2. Tout est énergie donc tout est argent, mais la valeur que nous donnons aux choses n’est-elle pas seulement, à l'heure actuelle, fonction de l’importance que nous donnons à cette même chose dans notre vie. Et ceux qui ont compris que les gens choisissent en fonction de j’aime, je n’aime pas, nous font l’apologie du bien être de procéder tel ou tel objet matériel, en fonction de leurs propres nécessité personnelles. Donc nous nous laissons influencer dans nos choix par d’autres personnes qui elles même ont besoin d’un certain pouvoir d’achat par rapport aux critères de possessions matérielles qui correspondent à leur statue sociale ; Car mon dieu il est bien évident qu’un PDG de grande entreprise ou encore un trader, ne peuvent habiter dans une banlieue pauvre en HLM, ou rouler dans une voiture de plus de 2 ans, ce n’est pas IN.

         Mais de me retrouver sans cette capacité financière m’a fait au moins comprendre une chose c’est que aucune possession matérielle, ni la perte d’aucune d’entre elles ne peut faire aujourd’hui de moi quelqu’un de différent, car je ne suis pas ce que je possède, je suis ce que je pense.

         Et malheureusement ce n’est pas les gazs à effet de serre qui polluent le plus la planète, mais bien les formes pensées. L’humain a une propension extraordinaire à se penser l’être le plus évolué de la planète, voire de l’univers, et donc en tout état de cause d’être responsable des cycles planétaire et même si le soleil venait à éternuer, l’humanité trouverait bien une façon d’expliquer cela par la main de l’Homme.

homme

         Mais si l’on regarde l’histoire de la planète en fonction des études que nous avons pu en faire ou voir même l’étude étymologique de certains mots, lors que les vikings ont envahis le Groenland, ils ne l’on pas fait en traineau… Groenland voulant dire « pays vert ». Donc à cette époque qui n’est pas si lointaine, de par notre relative petitesse sur l’échelle de la vie de la planète, le Groenland qui est un pays de glace a été un jour aussi vert que nos belles prairies, et à cette époque il n’y avait pas de voiture, pas d’industrie, pas hyperconsommation, par contre il y avait des vaches ! (je rigole)

         Je ne nie pas le fait que le phénomène que nous vivons ne soit pas aggravé  par tous cela, mais que nous soyons les seuls responsables de tout cela, quelle prétention, et que certains se servent de cela pour se faire élire afin d’obtenir le pouvoir, en oubliant tout de suite après quel en sont les devoirs qui en résultent ; car une fois au pouvoir, ils trouvent la place si bonne et finalement pleine de privilège qu’ils essaient de la garder le plus longtemps possible, tout en appliquant l’ampleur de leur mégalo d’énarque de ceux qui ont appris de leur père et qui ont fait de grandes études pour en arriver là….

         Mais la plus belle des écoles, une foi les fondamentaux appris c’est la vie, et ce quelle nous apprend chaque jour, notre ami et avatar Bouddhas nous a laissé cette phrase :

« Apprends comme si tu devais vivre toujours,

vis comme si tu devais mourir demain. »

keanu-reeves-in-una-scena-di-piccolo-buddha-269031029buddha3jpg

         On peut interpréter cette phrase de millier de façons différentes, voilà ma propre interprétation, qui en vaut d’autre, mais qui n’est pas non plus la plus pertinente :

         J’ai appris à l’école, à lire à écrire et à compter, l’on m’a appris un métier, utile à la société, comptable la section poubelle des années 80, (qui à son utilité 20 ans après, pour comprendre que 1+1 ne fait pas toujours 2, il est bien de connaitre certains fondamentaux pour pouvoir les extrapoler), j’ai cherché un travail, et j’ai appris de mes choix et de mes erreurs, j’ai été pendant  plus de 10 ans une bonne citoyenne, j’ai fait du sport, car on ne peut pas être bien dans sa vie si on n’est pas bien dans son corps… ! j’ai fait des enfants, pour alimenter la chaine sociale, car quand je serais vieille il faut du sang neuf pour continuer à alimenter le système. Une fois que j’avais donc un métier utile à la société, des enfants, un mari utile et rentable aussi, j’ai fait construire, car il me fallait une maison qui me ressemble. Une pas comme les autres, car je suis unique,  dic-cite un quetsche des chevalier du fiel « je suis unique, car ma femme me dit toujours des cons comme toi yen a pas deux », et une fois tout cela en main, je n’étais toujours pas satisfaite, il y avait encore autre chose, cette procession matériel, ma maison, que chaque personne qui venait m’aider à finir, mettait à son propre goût ne me ressemblait plus, et « m’obligeait à vivre pendant 25 ans, à l’employé modèle, à l’épouse et la mère de famille parfaite, tel que la société le montre dans ses émissions, ses livres et ces codes sociaux.. » mais cela ne meconvenait pas, cela me rendait perplexe et dubitative.

simpsons-family

         Alors à 30 ans, j’aurais atteint l’apogée de mon existence et il n’y aurait rien d’autre à apprendre que cela ! » Bof, on va se faire " chier " pendant les 60 ans qui restent (calcul en fonction de l’espérance de vie qui ne fait qu’augmenté chaque jour), travailler élever ses enfants pour qu’ils aient un bon job, une belle petite famille et suffisamment de sous pour pas qu’on finissent à la fausse commune ou à l’asile ; et qu’ils puissent prendre soins de nous sur nos vieux jours, comme on a pris soin d’eux dans leurs jeunes années, donnant donnant.

         Mais je veux continuer à apprendre, je veux savoir comment ça marche, pourquoi il y en a pour qui ça marche et pourquoi il y en a qui couchent dehors, pourquoi j’ai mal et pourquoi ils y a des êtres exceptionnels tel que les avatars, qui arrivés il y a 4000 ou 2000 ans et ont dit des choses que l’on commence à comprendre seulement maintenant, d’où ils venaient, d’où leur venait cette connaissance, d’où leur venait cette sérénité  et cette énergie de vie qui les a amené à prononcer des paroles qui rythme encore nos vie à ce jour, comment ont-ils fait pour savoir cela il y a si longtemps, ne sommes-nous que des abrutis pour ne pas encore avoir perçu l’essence de leur message, ou même atteint ce niveau de compréhension et d’action.

         Alors j’ai cherché ou pouvaient se trouver les réponses, et qui pouvait me les donner, pour apprendre plus sur qui nous sommes et de ce que nous faisons ici sur cette planète, ne sommes nous là que pour avoir un compte en banque bien fourni, une belle maison, des enfants et mourir.


HOTNEOspoon

         Et c’est de cette recherche et de ce que j’ai appris tout au loin de mes 43 petites année ; car ce ne sont que les chiffres après la virgule de notre nombre de vie, si j’écris mon âge en 3D cela peut être 1225 vies virgule 43 ans de la 1226ème ;  que résulte la compréhension de la phrase de bouddhas, car maintenant je peux enfin vivre de ce que j’ai appris, car je n’ai pas envie d’avoir une belle maison, ni une belle voiture, ni un bateau ou une belle moto….

         Mais j’ai envie de faire connaissance avec nos colocataire de la terre, de vivre en harmonie avec tous ces habitants : le minéral, le végétal, l’animal, l’humain, le supra-humain non en qualité nutritionnelle, mais en qualité d’expérience de Vie et de partage d’un système évolutif commun, et de vécu inter-dimensionnel. Et par-delà cet échange avec eux, tendre la main à ceux qui voudront bien passer dans ma vie actuelle et partager avec eux dans la mesure de notre capacité  d’échange respectif un peu de la Vie que nous vivons conjointement sans pour autant en comprendre les tenants et les aboutissant finaux, mais en prenant déjà à notre niveau la mesure de nos responsabilités réciproques, dans ce qui se passe dans notre vie, et ne rendre personne à part nous même responsable de ce qui nous arrivent et donc de prendre en main notre existence, ainsi que notre libre arbitre que nous avons offert à ceux qui nous l’on troqué contre un peu de bonheur illusoire..

         Prenons notre vie en main et arrêtons de déléguer notre existence à des beaux parleurs, qui ne cherchent qu’à conserver certains privilèges en nous maintenant dans l’illusion d’une vie médiocre et sans autre but que d’engraisser une économie bassement matérielle, soyons plus subtils qu’eux.

         Mais cela n’est que mon point de vue personnel, ma propre vérité, celle que j’ai pu voir d’où je suis, mais franchement, je ne la troquerais contre aucune gloire passagère ni contre aucun mausolée en mon nom, car il n’est que le 1226ème d’une encore très longue liste, je l’espère….

Ayez des envies,

Soyez en Vie.

Frédérique

merkabadebout

P.s. : la vérité n'appartient qu'à celui qui l'exprime pour lui et au moment ou il l'a dite. Si celle-ci vous a causée, c'est que vous ête au même niveau de compréhension que moi, si vous trouvez ce texte absurde, bien venu dans votre vérité.